Abibois

Comment est fabriqué l'emballage bois ?

Historiquement présentes en Bretagne grâce au marché ostréicole et maraîcher, les entreprises de l'emballage léger bretonnes produisent aujourd'hui 35 000 000 de cagettes par an et emploient 400 à 500 personnes.

Ces emballages sont fabriqués à partir de 130 000 m3 de peupliers sciés et déroulés. Les grumes, une fois écorcées, sont tronçonnées afin de séparer le pied qui va être sciée du reste qui va être déroulée. Le sciage permet de réaliser les tasseaux qui consolideront les angles des emballages. Les cotés, fonds et bouts sont constitués des lattes provenant du déroulage.

L'assemblage permet ensuite de façonner des cagettes ou cageots pour les fruits et légumes, des moules, des barquettes ou des cercles en bois pour la boulangerie/pâtisserie et le beurre, des paniers ou bourriches pour les huîtres ou encore des caisses bois ou barquettes pour les fromages.

Apprécié pour la promotion des produits des terroirs, l'emballage léger est de plus en plus valorisé pour des produits haut de gamme ou des coffrets cadeaux.

Toutes ces applications sont possibles grâce aux nombreuses qualités du bois de peuplier : solidité, légèreté, facilité de mise en œuvre, adaptabilité, résistance à l'eau, régulation thermique et hygrométrique et capacité au contact alimentaire.

La vidéo ci-dessous présente le processus de fabrication, les qualités et les applications de l'emballage léger :


Au-delà de la qualité naturel du bois, les fabricants d'emballage léger sont engagés dans une démarche de gestion durable et utilisent des bois issues de peupleraies certifiées PEFC.

De plus, 100% de la matière entrant est transformée par les entreprises. Tout ce qui n'est pas utilisée pour la fabrication de l'emballage (écorces, sciures, chutes, etc.) est valorisée sous forme de connexes pour le bois énergie, la pâte à papier, les panneaux ou le paillage agricole.
En fin de vie, les emballages peuvent également être récupérés et broyés pour les mêmes utilisations.

En 2000, une analyse de cycle de vie (ACV) commanditée par l'ADEME et réalisée par ECOBILAN comparait des caisses en bois, plastique et carton pour le conditionnement de pommes.

Télécharger l'analyse du cycle de vie des caisses enbois, carton ondulé et plastique pour pommes

Cette étude a mis en avant les avantages environnementaux du bois.
Parallèlement, le SIEL a réalisé en 2008 le Bilan Carbone® des entreprises de l'emballage léger révélant un impact carbone quasiment neutre. Télécharger le dossier de presse du SIEL

Pour plus d'informations, le site internet du SIEL (syndicat des industriels français de l'emballage léger en bois) : http://emballage-leger-bois.fr/

Trouver un professionnel