Abibois

Investir dans la forêt

Investir dans la forêt peut rapporter gros ?

L'acquisition de parts de Groupement forestiers peut réduire ses impôts ou son ISF.
Pour les contribuables soumis à l'iSF, la loi TEPA permet une réduction de 50% du montant de l'investissement, plafonnée à 45 000 euros de gain fiscal pour un investissement maximum de 90 000 euros.
A partir de 22 500 euros de souscription, le sociétaire acquiert aussi un droit de chasse sur l'ensemble des massifs détenus par le groupement. Les part doivent être conservées cinq ans.
Par ailleurs, la loi Défi forêt permet une réduction de l'impôt sur le revenu, à raison de 22% de l'investissement, avec un palfond d'investissement de 11 400 euros par couple, soit 2 509 euros de réduction d'impôt, ou 1 255 euros de réduction d'impôt pour un célibataire investissant 5 700 euros.

Les autres avantages fiscaux sont :

un abattement de 75% sur la valeur en cas de succession,
une fiscalité au forfait des plus-values particulièrement avantageuse,
des revenus issus de la coupe des bois quasiment purgés de fiscalité,
la possibilité de déduire de son revenu global les travaux nécessaires à l'exploitation.

La forêt apporte aussi un rendement de 2% net fiscal par an en moyenne (coupe de bois) et une valorisation annuelle de 1 à 1,5% au regard de la croissance des arbres.

Plus d'infos sur : www.defiscalisation-foret.fr

 

article extrait de BOISmag de juin 2011

Trouver un professionnel