Abibois

En se chauffant au bois, on émet beaucoup moins de gaz à effet de serre ?

L’impact du chauffage au bois sur les émissions de CO2 est neutre.

bois_energie_et_CO2Sur l’ensemble de son cycle de vie, le bois de chauffage possède des avantages environnementaux et énergétiques indéniables en termes d’émission de gaz à effet de serre et d’utilisation d’énergies non renouvelables nécessaire à sa production.
Le bilan de la combustion du bois en elle-même est sans conséquence sur les émissions de CO2: en effet, le CO2 dégagé lors de sa combustion sera immédiatement remobilisé par la biomasse en croissance grâce à la photosynthèse.


Se chauffer au bois émet peu de gaz à effet de serre comparativement aux énergies classiques. D’après l’ADEME, l’ensemble des étapes de production du bois bûche (bûcheronnage, débardage, transport...) émet environ 40 g éq CO2 dans le cas d’un poêle à bûche.

 

 

ges_chauffage_domestique

Pour produire 100 kWh de chaleur à partir de bois bûche, il faudra dépenser 8 kWh d’énergie non renouvelable : le chauffage domestique au bois restitue plus d’énergie que ce qu’il consomme en terme d’énergie non renouvelable alors que le chauffage basé sur l’utilisation d’énergies traditionnelles consomme plus d’énergie qu’il n’en restitue.

Pour en savoir plus :

 Bilan environnemental du chauffage domestique au bois
Guide ADEME - La qualité de l'air et le bois de chauffage | Juin 2013

Trouver un professionnel